Quand la nature devient son plus grand terrain de jeu

26,2 miles à Edimbourg

Après quatre mois marathon, il est venu l’heure d’en courir un vrai. Je ne suis jamais arrivé aussi peu préparé et dans un état d’esprit aussi hésitant à un grand rendez-vous. Je n’ai quasiment fait que du vélo et n’ai couru que 100 bornes sur les trois derniers mois. Nous sommes vendredi, la course programmée le dimanche, et je ne sais toujours pas si je vais prendre part au départ. La faute à une grosse fatigue mentale et physique. De plus, je suis en convalescence et sous antibiotique puisque quelques jours auparavant je sortais des urgences avec un énorme abcès…

5 mois ago 0 Comments Short URL

Pavés

En mémoire à Christophe Janot et Michele Scarponi. Réunion de veille de départ. Rencontre des compagnons d’aventure. Dernières vérifications du matériel. Repas convivial où l’on sent l’excitation monter progressivement. Réveil et départ très matinal. C’est le rituel de toute aventure qui se respecte. Cette fois-ci, pas d’ascension de sommet mythique, pas de stage de survie mais une randonnée cycliste hommage d’une course d’un jour considéré comme une des plus éprouvantes. Paris-Roubaix. Surnommée aussi l’enfer du Nord ou Reine des classiques. C’est en trio que nous allons rouler. Avec mon pote de Lycée Clément (initiateur de l’idée) et son ami de…

7 mois ago 0 Comments Short URL

Monkey mind

Pourquoi ces peuples sourient-ils autant ? De manière générale il y a beaucoup de respect dans la gestuelle et les échanges de sourire. Intérieur comme extérieur, j’ai retrouvé le mien. On dit toujours que l’on est le miroir de la personne que l’on a en face de soi. Le sourire étant inné chez les khmers, les Thaïlandais et surement dans les autres pays limitrophes ; j’étais obligé d’en faire autant. Cependant, apprenez à distinguer le bon sourire du mauvais. 😉 Je savais déjà que la santé n’a pas de prix et qu’il faut prendre soin de soi. Mais mon passage à l’hôpital, le…

10 mois ago 0 Comments Short URL

Une Thaïlande influente et en pleine mutation

Si vous passez la frontière par voie terrestre  depuis le Cambodge, n’ayez crainte et prenez votre mal en patience. La file d’attente est longue et les changements de bus incessant. Je me retrouve sans monnaie locale avec un simple autocollant bleu sur le T-shirt à la recherche d’un bus pour la capitale. Bus qui se transformera finalement en mini van. C’est un peu l’anarchie. A la douane, certains ont le droit à un visa d’un mois, d’autres à un visa de deux semaines. Bref c’est une confusion générale. Le changement ne fait que commencer car lors des premiers kilomètres je…

11 mois ago 0 Comments Short URL

Mes impressions sur le Cambodge

A Siemp Riep, à part l’hôpital, il y a les fameux temples  d’Angkor. Voir la nature reprendre ses droits m’a réjoui. Un beau spectacle. Et puis c’est tout. Je n’ai pas retrouvé l’atmosphère si spéciale que j’ai pu ressentir au Machu picchu ou à Petra. Il était donc temps de partir voir ailleurs. Je me suis donc rendu à Battambong. Je recommande de vous y rendre. Beaucoup plus conviviale et plus correcte au niveau des prix. Ici on retrouve le french touch avec les maisons coloniales, la possibilité de jouer à la pétanque et la petite production de vin locale.…

11 mois ago 0 Comments Short URL

Money time

C’est le moment où tout peu basculer d’un côté comme de l’autre. Le moment où je me demande qu’est ce que je fais là, je crois que je vais rentrer plus vite que prévu. Et d’un seul coup, au moment du K.O, tout s’inverse, tout s’éclaircit, tout redevient positif. Tout était donc écrit ! A peine arrivé au Cambodge, à Phnom penh la capitale, je tombe par hasard à l’hôtel de Romain et Jérôme que je cherche depuis environ 30 minutes. Avec ces deux amis d’enfance, nous nous rendons à un match de boxe Thaïlandaise où nous nous retrouvons sans rien…

11 mois ago 0 Comments Short URL

Singapour : moderne et eduquée

De premier abord, cette ville m’a tout de suite fait penser à Rio de Jainero. Les connaisseurs vont me dire qu’ il manque les montagnes et favelas. Qu’il n’y a pas ces deux mythiques baies que sont : Ipanema et Copacabana. Qu’il n’y a pas l’ambiance samba, carnaval et caïpirihna mais ils confirmeront que cette ville Etat est un vrai havre de verdure. La chaleur humide, les nombreuses zones climatisées et le récent métro super propre et les 7 millions d’habitants chacune me permettent de faire cette comparaison. Outre cette verdure permanente, ce que l’on remarque de premier abord c’est la…

11 mois ago 0 Comments Short URL