Quand la nature devient son plus grand terrain de jeu

Kiwi land !

Que se passe-t-il aux antipodes de la France ? Comment sont les kiwis ? Pourquoi Kiwi ? Je vais tout vous dire, enfin du moins de ce que j’ai pu remarquer et selon les expériences de certains.

De France, je ne peux pas partir plus loin.

Pour commencer, le kiwi est un oiseau endémique, en voie de disparition, à la Nouvelle Zélande. C’est l’emblème de ce pays. Ainsi on les appelle les kiwis comme ils nous appellerons les froggies (grenouilles). Pour le rugby nous sommes représentés par le coq et eux par la silver fern (feuilles emblématique).

Il existe en fait beaucoup de similitude avec la France et le Royaume Uni.

Points communs avec la France :

En peu de kilomètres tu changes radicalement de paysages. Ils sont très variés. La capitale est située plus ou moins en plein milieu du pays où tout y est centralisé. Pour les provinciaux : il y a ceux qui vivent au Nord et ceux qui vivent au sud. Pour les Wellingtonias : on s’en fou ! On vient tous de nulle part. Les vendredis et dimanche tout est bouché à l’abord de la métropole. Tout le monde s’en va pour le WE. On y cultive à peu près tout vu qu’il existe plusieurs climats différents.

Points communs avec le Royaume uni :

On roule à gauche ! Il a fallu que je m’y adapte au début. Le fameux humour anglo-saxon. La façon de vivre et la gentillesse que j’ai pu rencontrer en Irlande. Ici on t’accueille et t’invite à bras ouvert et si tu fais des scènes pour ramener quelque chose (éducation française) c’est limite pris pour une offense.

Très accueillants mais la route a ce don de transformer les conducteurs en des personnes agressives et peu respectueuse d’autrui.

La Nouvelle Zélande chasse opossums, rats et autres animaux avec du poison. Ils ont été introduits et tuent aujourd’hui de nombreux oiseaux d’où les espèces en voie de disparition.  La bêtise humaine dans toute sa splendeur. Il n’y a plus beaucoup de chauve souris ce qui provoque une hausse des moustiques et de ces satanés sandflies. Autrefois l’île aux oiseaux, c’est désormais l’île des rongeurs.

Il y a une vraie fracture entre l’île du Nord et l’île du sud. La première a un réseau routier dense. On y trouve de nombreuses villes et villages tandis que la seconde offre des paysages encore très primitif où l’impact de l’homme est peu prononcé. Ca fait du bien !

Boîtes aux lettres amusantes

C’est pas concours des maisons fleuries mais des boites aux lettres ici. Je trouve ça fun même si ça a souvent cassé mon rythme (obligé de freiner et faire demi-tour)

On voyage très facilement en NZ : stop, vélo, bus mais surtout c’est le pays de la location de voiture, des vans ou camping car

Les librairies sont de nouveau sites touristiques à cause d’internet gratuit. Malheureusement dans les grosses villes on te limite à une heure.

La NZ est safe, quel bonheur de pouvoir laisser son vélo sans cadenas pendant deux ou trois heures ; idem pour la voiture où les fenêtres sont ouvertes et le GPS resté sur le pare-brise. Bon il est vrai que dans les grandes villes je ne m’y risquerai pas.

Il y a une question à laquelle je n’ai pas pu répondre : pourquoi la quasi-totalité des ponts (hors autoroute et grandes villes) sont à une voie de circulation ? Surement à cause du coût et vu les fortes pluies qui parfois les détruisent… .

Aux caisses on te demande comment ça va ! C’est marrant de raconter sa journée aux hôtes(ses) de caisse. Autre chose : on fait aussi les courses pied nus car c’est fréquent de se promener sans chaussures dans ce pays.

Comment trouver le mot de passe wifi d’un kiwi ? Souvent le défaut du voisin ou d’un collègue. Exemple chez Marc (qui m’a invité chez lui) s’était : cujo (chien du voisin) doit mourir. Il y a aussi arrête de crier mel en référence à la collègue qui parle trop fort. Bref je trouve ça assez sympa.

Le truc inutile : il n’existe pas de pièces de 5, 2 et 1 centimes donc quand on te demande 11,43 dollars tu ne payes que 11,40 et quand on te demande 11,46 ben tu dois payer 11,50.

Toujours dérangé par des animaux : une fois un opossum, l’autre fois les lapins, puis les moustiques et les saloperies de sandflies. Vous ne pourrez pas manger tranquillement non plus sans être dérangé par les mouettes, moineaux et pigeons. C’est dingue tous le monde devient fainéants : même les animaux ne chassent plus et deviennent dépendant des humains.

Voilà pour cet épisode en Océanie et surtout en terre All black. Je peux désormais dire que je ne peux pas aller plus loin de la France sur Terre puisque je me serai retrouvé aux antipodes. Vingt mille kilomètres que je parte dans n’importe quel sens. D’ailleurs voici comment est éditée la carte mondiale ici.

Le monde vu par les kiwis

4 années ago 0 Comments Short URL

Enjoyed this Post? Share it!

Share on Facebook Tweet This!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.